Le coronavirus aggrave la faim dans le monde

Partout dans le monde, les restrictions de déplacement compliquent le commerce ou l’approvisionnement en produits de base. Les effets se font particulièrement sentir dans les pays déjà vulnérabilisés par des conflits ou la crise climatique. Des millions de personnes n’ont pas pu poursuivre leur activité agricole ou commerciale, ou s’acheter à manger.

Grâce au soutien du public, nous pouvons répondre à cette urgence en distribuant des colis alimentaires ou en soutenant financièrement des milliers d’hommes et de femmes menacé.e.s par la faim.

Mais nous pouvons aussi mettre en place des projets durables pour renforcer les communautés vulnérables. Comme par exemple en les aidant à installer des systèmes d’irrigation et de stockage de l’eau de pluie, à mettre en place des banques alimentaires ou en leur fournissant du matériel et des semences pour cultiver des espèces plus résistantes à la sécheresse.

Votre générosité permet de sauver des vies, aujourd’hui et demain. Merci !

Je donne tous les mois

Photo

  • Avec 5 €, vous fournissez par exemple un kit de semences pour démarrer un potager familial en RD Congo,

  • Avec 10 €, vous fournissez par exemple 3 poules pour démarrer un petit élevage familial au Burkina Faso.

  • Avec 15 €, vous fournissez des denrées de base (riz, huile, légumes…) pour une famille du Yémen durant une semaine.

  • Avec 20 €, vous fournissez à un petit paysan des outils et des semences suffisantes pour exploiter une parcelle de 200 m².

ou

Je donne une fois